Histoires des pays d'or

Bangkok, éditions Soukha, 2013.

N’eût été leur genre littéraire qui détermina l’auteur à préférer le mot histoires plutôt que celui de contes ou de nouvelles pour les intituler, les narrations présentées ici ont en commun d’être des récits au propos drôle ou édifiant, à portée morale ou philosophique, certains tirés de l’histoire siamoise proprement dite et tous s’apparentant, pour le plaisir de raconter – ou celui d’écouter raconter –, aux légendes ou aux fables de notre enfance. Mais pour l’Occidental, pétri de culture chrétienne, l’analogie s’arrêtera là. Car peu chaut à ces conteurs exotiques de nous faire la leçon. La morale – au sens où nous l’entendons – est ici bien peu présente. La ruse l’emporte sur la probité. La simonie des moines, la débauche de quelques fieffés bougres ou les manigances de vieillards en quête de fraîche compagnie sont bien souvent récompensées. Comme l’inverse peut être vrai aussi, vertu inattendue cachée au détour de quelque espièglerie. La frontière entre le bien et le mal est bien ténue dans ces pays d’or. Et voilà bien là l’illustration de la singularité de ces peuples qui, sous l’apparent détachement de Jean Marcel, fuse impudemment à rebours de notre entendement. Pour notre plus grand plaisir.

© 2021 Jean Marcel. Tous droits réservés.

Site créé par Guy D'Amours