Jacques Ferron Malgré lui

Montréal, éditions du Jour, 1970 ; 2e édition augmentée, Montréal, Parti pris, 1978.

Ce classique de l’analyse de l’œuvre de Jacques Ferron, qui a fait de son auteur le patriarche des études ferroniennes, a été ici augmenté de six textes écrits et publiés entre 1970 et 1996.

 

Commentaire sur la première édition: En lisant ce livre, je me demande s'il faut louer davantage Jacques Ferron d'être ce qu'il est ou bien Jean Marcel de l'avoir justement saisi et exprimé comme il l'a fait. La coïncidence entre les deux est parfaite, l'un apportant un riche fonds et l'autre la lumière critique. Le mérite fondamental de Jean Marcel vient de ce qu'il aborde l'oeuvre ferro-nienne non d'abord sous l'angle de la thématique, mais sous celui de la stylis-tique, celle-ci transcendant l'autre et lui conférant son âme et son efficacité. Le livre accomplit parfaitement son dessein : rattacher un grand écrivain d'ici à une tradition universelle et, dans l'ex-ploration d'une esthétique, définir les modalités d'un enracinement.

 

Réjean Robidoux (Université de Toronto), Livres et auteurs québécois, 1970.