Barlaam et Josaphat ou le Bouddha christianisé

(récit du XIIe siècle traduit en français moderne), GOPE, 2016, 160 pages..

Voici, dans une version simplifiée en français moderne, un petit texte fort surprenant. Il est connu de quelques spécialistes d'hagiographie ou de médiévistes, mais n'a encore jamais touché le public, même dit cultivé. Il s'agit d'un récit christianisé de l'histoire du Bouddha. Si bien christianisé, d'ailleurs, que le pape Sixte V (ou Sixte Quint, 1520-1590), sur la foi d'un culte qui lui était déjà rendu en raison de la diffusion de la légende, crut bon de le canoniser officiellement sous le nom de saint Josaphat, tel qu'il figure toujours dans le martyrologe romain à la date du 27 novembre (calendrier orthodoxe au 26 août). On apprendra ainsi que l'introduction de la connaissance du Bouddha en Occident ne date pas de la vogue dont bénéficie aujourd'hui le Dalaï-Lama. Déjà Marco Polo (1254-1324), dans la chronique de son expédition en Chine, rédigée en français et intitulé le Livre des merveilles du monde (1298), donna une courte biographie de Gautama Sakyamuni dit le Bouddha (qu'il appelle Sagamoni Bercam) et fit brièvement état de sa doctrine.

En savoir plus

© 2019 Jean Marcel. Tous droits réservés.

Site créé par Guy D'Amours